CIRE

Personnages de cire, Musées et leurs scènes, Créations

Cire 2017-03-14T17:39:32+00:00

«  Cire, le point de départ »

Le point de départ de la réalisation de tout personnage de cire réside en une recherche que l’on pourrait qualifier de « psychologique ».

Cette étape initiale est indispensable et se traduit soit par une rencontre avec le modèle (la séance de pose) lorsqu’il s’agit d’une personnalité contemporaine, soit, pour les figures historiques, par une investigation à travers les livres – les biographies notamment – et, bien entendu, les peintures, sculptures et portraits de toutes sortes (dessins, gravures, estampes etc…) à l’effigie du personnage.

Un personnage dont il s’agit de reconstituer l’image en allant, si l’on peut dire « au-delà des apparences », par une sorte d’hologramme intellectuel, car le relief d’une figure de cire, sa « présence » exige cette superposition de l’image physique et de l’image psychologique.

Tout au long de la réalisation – modelage, moulage en cire, peinture et maquillage, pose des yeux de verre (de véritables prothèses médicales), plantation de cheveux (véritables, eux aussi), ou choix des perruques – il est indispensable que le sculpteur ait à l’esprit le caractère profond de son personnage.

La morale de cette démarche ? On devrait pouvoir se dire au terme de ce travail, s’agissant par exemple, d’un personnage historique: « Je le connais, je l’ai rencontré… »

Daniel Druet